Le cormoran

Rédigé par Aquideas Aucun commentaire
Classé dans : Crevette Mots clés : aucun

 

Comme prédateur de poissons et crevettes, il n’y a pas pire qu’un cormoran le long de la côte !

Ordre - Pelicaniformes ou Suliformes

Famille – Phalacrocoracidae (Reichenbach), 1849

Espèces - Grand cormoran (plus courant en France)

Cormoran huppé (essentiellement marin)

     Le problème est que plusieurs d’entre eux ont élu domicile tout près de notre ferme aquacole ! Donc, ...repas saisonniers gratuits (du genre « resto du cœur ») ...avec la différence qu’ils se reproduisent et apprennent trop bien comment aller se servir dans nos étangs !!!

     Espérance de vie - Entre 10 et 20 ans.

     Caractéristiques anatomiques - Plumage adapté pour rester longtemps en dessous de l’eau ;

bec puissant et crochu pour attraper les poissons ...et nos belles crevettes subtropicales.

     Habitude - Pour bien se sécher, notamment sur notre vanne de 3 x 6 mètres (c’est-à-dire l’accès de l’eau de mer pour nos bassins), ils déploient leurs ailes (envergure : 1-1m50) en position étendard.

 

     Performance – Il peut nager en apnée jusqu'à une quarantaine de mètres de profondeur entre 2-3 minutes, mais en général, il n'excède pas les 10 mètres pour des plongeons d'une trentaine de secondes. Selon le dernier numéro de Science &Vie (N°1274 Novembre 2023, pg.124), les cormorans les plus performants sont ceux aux yeux bleus vivant en Antarctique : ils sont capables de rester plus de 4 minutes sous l’eau et atteindre jusqu’à 145 m de profondeur ! Selon le spécialiste Flavio Quintana cette prouesse serait en partie due à leur plumage perméable qui emmagasine très peu d’air, les rendant plus lourds et leurs permettant de dépenser bien moins d’énergie pour plonger.

 

 

     Particularité - En Chine et au Japon, le cormoran est domestiqué et utilisé pour la pêche artisanale en eaux douces, et ce, depuis plusieurs siècles (depuis 1 300 ans au Japon). En fait, les oiseaux utilisés à cet effet possèdent un anneau autour du cou, qui les empêche d'avaler les poissons qu'ils attrapent. Une fois qu'il prend un poisson, il est dressé pour revenir vers son maître, qui le lui retire.

 

pb2401cormoranpc4.jpg   pb2401cormoranpc5.jpg

 

     Alimentation - Il peut manger jusqu’à 700 g de poisson/jour. Lorsqu’il se met en chasse, il nage en surface en ne laissant apparaître que son cou et sa tête (son corps est moins visible que les cygnes et canards, car il est plus enfoncé dans l’eau).

 

pb2401cormoranpc6.jpg

 

     En tout cas, cet oiseau nous occasionne de sérieuses pertes de gambas, surtout en fin de saison où on les voit sortir de l’eau avec de belles grandes crevettes dans leur bec. Et chaque année, ils sont fidèles au poste pour nous priver de quelques recettes supplémentaires !

     Seul avantage : cet oiseau plongeur repère et pêche les anguilles pouvant s’introduire dans notre élevage extensif (l’anguille est une autre grande prédatrice de juvéniles et adultes de crevettes).

pb2401cormoranpc7.jpg

 

Vous voyez que travailler avec la nature, dans des marais côtiers comme les nôtres, n’est pas toujours très facile !

 

Quelle est le troisième caractère du mot qcwpbmi ?

Fil RSS des commentaires de cet article