Terminologie (projet)

Rédigé par Aquideas Aucun commentaire
Classé dans : Economie Mots clés : aucun
En français En anglais Incluant
1. identification identification Déterminer opportunité(s) + termes de référence pour l’étude de faisabilité à réaliser
2. préparation preparation Etablir les détails techniques + ressources humaines + IMPACT SUR L’environnement + budgets
3. appréciation & accord appraisal & agreement Examiner les propositions + approbation du financement + signatures de toutes les parties
4. mise en œuvre   (exécution & suivi) execution Réalisation proprement dite sur le terrain + rapports d’activités + suivi des indicateurs de progression
5. évaluation Evaluation Analyser les résultats (parfois, recommandations pour développer une seconde phase) + clôture du projet

     Plusieurs articles ont déjà été traité sur la façon de concevoir, traiter et mener l’établissement d’un projet dans ses grandes lignes (réf. Étapes d’un projet, juillet 2023 ; Le CADRE LOGIQUE DANS LA GESTION D’UN PROJET, OCTOBRE 2023).

     Dans le cas où vous n’auriez pas la totalité des fonds, il vous faudra chercher un organisme qui pourrait vous accompagner afin de compléter les sommes manquantes. Compréhension et exposé dans une présentation écrite revêtent alors une grande importance pour pouvoir gagner la confiance de la banque, l’organisme financier ou tout individu prêteur auquel vous vous adressez.

     Vous trouverez ci-après quelques explications complémentaires de termes techniques essentiels que l’on utilise habituellement dans le jargon de la gestion du cycle d’un projet, qu’il soit privé ou public et encore plus au niveau international. Toutes ces notions qui font partie intégrante de la manière de présenter une telle proposition se retrouvent dans bien des enseignements économiques (sciences commerciales, économiques et financières ; MBA1, etc.). Elles sont également détaillées dans les documents de base de toutes les institutions internationales qui mènent de gros projets pour aider bien des pays qui en font la demande (Banque Mondiale, BCE2, BID3, Banques Asiatique de Développement, etc.). La Commission des Communautés Européennes (CEE) s’est également dotée d’une série de manuels concernant les méthodes et instruments utilisés dans la gestion de leurs projets. C’est dans celui concernant la Gestion du Cycle de Projet qu’a été puisé la signification de la terminologie suivante.

Approche intégrée

Elle prend en considération les phases4 du cycle de tout projet (en pratique, le cadre en début d’article). Elle analyse l’ensemble des éléments les plus importants à observer au cours de chaque phase. Elle prend en compte les critères de cohérence et de viabilité à appliquer tout au long du cycle. Elle décrit finalement les documents type à produire à chaque phase afin de prendre des décisions.

Cadre logique/Logical frame

Ensemble des concepts interdépendants qui décrivent d’une façon opérationnelle et matricielle les aspects les plus importants d’une intervention (projet).

Étude de faisabilité

Étude chiffrée effectuée sur base des termes de références élaborés lors de la phase d’identification. Si l’étude est positive, elle doit permettre d’aller de l’avant dans la préparation du projet envisagé sans autre études supplémentaires.

Hypothèses

Conditions importantes pour la réussite de l’intervention, mais non maîtrisables par le projet lui-même. Elles sont à définir pour les activités, les résultats et l’objectif spécifique.

Indicateur objectivement vérifiable (IOV)

Données opérationnelles des objectifs et résultats .

L’IOV tient compte des groupes cibles de la qualité, de quantités, du lieu et du temps.

Logique d’intervention (logique verticale)

Ensemble des étapes internes à l’intervention qui doivent être réalisées pour contribuer aux objectifs globaux (activités, résultats, objectif spécifique et objectif global).

Objectif global

État futur (but) amélioré qui sera atteint par la contribution de l’intervention si elle est remplie avec succès. D’autres projets ou activités peuvent également contribuer à l’objectif global.

Objectif spécifique

But à atteindre par l’intervention, caractérisé par des réalisations concrètes durables (positives) qui devront se manifester durant toute la durée du projet. Cet objectif spécifique contribuera ainsi à l’objectif global ...qui est le but final recherché.

Sources de vérification

Elles indiquent d’où proviennent et sous quelle forme les informations pourront être observées pour constater la réalisation concrète des objectifs et des résultats. Elles permettent d’établir les indicateurs objectivement vérifiables (IOV).

_________________________________

1  MBA = management and business administration (administration de la façon de gérer et mener les affaires).

2  BCE = Banque centrale des pays de l’Union européenne.

3  BID = Banque inter-américaine de développement.

4  Ces phases varient généralement entre 4-6 phases selon l’institution/organisation.

Quelle est le dernier caractère du mot zbvuslf ?

Fil RSS des commentaires de cet article