AQUIDEAS

Huîtres & Crevettes

Retenez vos fournisseurs qui produisent du 100% naturel !

Rédigé par Aquideas Aucun commentaire

     Les pratiques entièrement “naturelles” sont des valeurs sures pour notre santé.

     Elles resteront toujours recommandables face aux labels commerciaux comme la HVE, le bio, la bio-dynamie et bien d’autres encore (...qui ne sont pas gratuits et qui font vivre bien d’autres que le producteur). Pour rassurer les consommateurs dans certains magasins, un, deux ou trois de ces labels sont parfois exigés des producteurs. Pourtant les clients gastronomes, partisans de la bonne chère, ne sont pas dupes et se rendent vite compte des différences dans la texture, le goût et autres caractéristiques organoleptiques des produits achetés. Beaucoup se retirent, car ils reconnaissent que la plupart de ces certificats ne sont pas toujours transparents.

     L’élément clé dans tout élevage qui se veut “naturel” reste une densité très faible d’animaux par unité de surface1. La raison ? Les animaux aquatiques doivent pouvoir manger à satiété c'est-à-dire se rassasier uniquement de ce que l’étang peut leurs fournir en particules alimentaires “naturelles”. Celles-ci doivent comprendre du bon phytoplancton (à dicerner) et un zooplancton de qualité (à reconnaître).

     Ainsi lors de l’achat de terres, il est par conséquent très important d’observer ce qu’un terroir peut donner pour en pas le regretter plus tard. Les propriétés physico-chimiques de ce dernier doivent donc vous prévenir du potentiel pour favoriser l’élaboration rapide de chaînes alimentaires permettant de nourrir à moindre coût vos animaux d’élevage. De cette façon, vous ne dépendrez pas du secteur industriel ( plus d'engrais artificiel, plus de concentrés/pellets de farines recomposées et généralement plus de produits sanitaires). C’est à cet effet que le biologiste, dûment formé dans l’environnement aquatique, doit servir pour anticiper certains problèmes de base. De cette manière, il pourra produire plus sainement et lui donner une activité dont il doit pouvoir en vivre! On est parfois (très) loin de cette démarche...

     Ainsi lors de la prospection de terres, le futur producteur doit être à même d’observer bien des détails, comme la couleur des eaux (qualité du phytoplancton) et la richesse des eaux en copépodes, daphnées, vers de vase, et bien d'autres encore (microfaune intéressante). Par la suite, les poissons et crustacés d’élevage pourront se “gaver” en micro-organismes qui leurs permettront de se développer rapidement pour atteindre sans tarder une valeur marchande (commercialisable).

     La résultante d’une production naturelle est que vous atteindrez des produits de qualité qui seront appréciés par les gens qui cherchent des saveurs pouvant faire éclater leurs papilles ! Entre les nombreux avantages, vous aurez des animaux qui auront toujours fait travailler leur musculature (pour attraper leurs proies), ce qui les rendra fermes au point de vue texture. De plus, en ne mangeant que du naturel, ils seront plus goûteux.

     Dû à cette première considération, une seconde réalité est que votre production restera malheureusement limitée. Plus question comme le souhaite l’état, les banques, les assurances et les experts-comptables de faire de votre business une rentabilité de plus en plus croissante ...pour pouvoir en bénéficier ...largement. Ainsi, une production des plus naturelles est totalement incompatible avec les critères exigés par toutes ces institutions pré-citées.

     Enfin, pensez à votre santé: si vous ne vous êtes jamais intéressé, ne fût-ce qu’un tant soit peu, sur l’aspect “nutritionnel” (ce que vous mettez en bouche), sachez qu’aujourd’hui l’industrie agro-alimentaire s’est emparée de notre alimentation pour y ajouter une batterie d'additifs (les fameux Eà 3 chiffres) sous prétexte de les protéger, prolonger la durée de leur consommation, recycler sous d’autres présentations, mais aussi pour rendre le visuel plus attractif, plus goûteux ou même addictifs. Toutes ces molécules chimiques artificielles/de synthèse ont indéniablement des effets secondaires indésirables sur votre santé2. Par conséquent, privilégiez toujours des aliments frais et naturels en évitant autant que possible ceux qui ont été conditionnés par des anti-oxydants, rétenteurs d’eau, colorants, exhausteurs de goût, glutamates et bien d’autres molécules encore issues de l'industrie chimique3. Favorisez toujours une cuisine simple, faites par vous même, en prenant le temps de cuisiner ...au lieu de vous laisser tenter par la facilité en achetant du “tout préparé”qui ne demande qu'à être réchauffé. Pour votre santé, vous y gagnerez sur le long terme.

     Ici, beaucoup répondent qu’ils sont bien obligés de passer par la case rapidité, car ils manquent de temps ...trop souvent à cause de leur boulot. Ils ne réalisent pas cependant à quel point ils ont été mal embarqués d’un point de vue professionnel. Aucun employeur n’a le droit d’exiger des trains d’enfer pour réaliser une mission, une tâche ou encore un chantier ...sous AUCUN prétexte (même la récompense salariale). Désastreusement, on constate de plus en plus que, malgré tous ces abus, cela devient la norme dans bien des entreprises. D'où tous ces états de burn-out...

     Il faut donc consacrer du temps pour votre équilibre et ce dernier est entretenu, entre autres, par une alimentation saine dont les ingrédients proviendront de producteurs "responsables". En effet, ceux-ci chercheront toujours à offrir à leur clientèle des produits de qualité supérieure.

     Par conséquent, choyez de tels artisans (cultivateurs et éleveurs de la terre ou de la mer). Croyez-le bien: il en faut, mais il n'y a pas que l'argent qui guide de pareils professionnels. Si possible, achetez leurs en direct sur leurs lieux de travail ou de ventes !

____________________________________

1 Dans notre cas (sans aérateur), l’unité de surface (d’eau) est plus importante que l’unité de volume, car les échanges d’oxygène entre l’air et l’eau sont très importants pour la respiration des animaux aquatiques.

2 C’est comme l’industrie pharmaceutique (autre industrie chimique appliquée) dont beaucoup de médicaments ont des effets secondaires indésirables (excipients pas toujours inoffensifs) pour nos cellules humaines.

3 Avec les récentes avancées technologiques, on parvient à fabriquer maintenant des outils de recherche de plus en plus sophistiqués (microscopiques). Cela permet aux scientifiques d’observer de plus en plus petit et découvrir des relations biochimiques de plus en plus pointues  ...conduisant à l'explication sur les causes de certains disfonctionnents (maladies). On a ainsi établi des relations très claires entre ce que l’on ingère (mange) et certaines maladies corporelles.

Classé dans : Nutrition Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot e82ng ?

Fil RSS des commentaires de cet article