AQUIDEAS

Huîtres & Crevettes

Quelques phytoplanctons importants (2/3)

Rédigé par Aquideas Aucun commentaire


(Diatomées, Dinoflagellata, Dunaliella, Isochrysis, Navicula, Pavlova et Rhodomonas)

Diatomées (Bacillariophyta)

        Phylum : Ochrophyta
Sub-phylum : Khakista
          Ordre : Bacillariales (diatomées pennales) 
       Famille : Bacillariaceae

On estime qu’il peut exister 2.000.000 d’espèces de diatomées dans l’environnement aquatique de notre planète.

Ce sont des cellules solitaires, en colonies ou filamenteuses. Elles sont allongées, en forme de cigare, et on observe un mouvement saccadé ou de glissement. Leur longueur varie entre 9 et 246 µm.

Ces cellules possèdent toutes une parois de silice (Si) que l’on appelle « frustule ».

 
Différentes diatomées d’eau marine

 Diatomées observées au microscope électronique

Dinoflagellata (Dinophytes ou Péridiniens)

         Embranchement : Miosoa 
Sous-embranchement : Myzozoa
Infra-embranchement : Dinozoa
              Super-classe : Dinoflagellata

Ce sont les Dinophyceae qui nous intéressent plus particulièrement étant donné que dans les autres taxons beaucoup sont parasites. La plupart sont des autotrophes1  photosynthétiques qui présentent une capsule protectrice. Les dinoflagellés peuvent varier entre 50 µm et 2 mm.

Considérées comme algues, les Dinoflagellés sont principalement un plancton marin, mais ils sont aussi communs en eau douce. Leurs populations varient avec la température de la surface de la mer, sa salinité et la profondeur.

Avec les diatomées, ils dominent le phytoplancton.
  

 
Dinoflagellées d’eau douce                                      Dinoflagellée d’eau marine

Dunaliella*

Phylum (Division) : Chlorophyta
          Sub-phylum : Chlorophyceae
                    Ordre : Volvocales
                 Famille : Polyblepharidaceae

Souvent rouge, ce sont des espèces d’eaux saumâtres et salines.

De face, Dunaliella est en forme d’oeuf ou de poire. Elle a une longueur cellulaire approximative de 7–12 μm.

 

Isochrysis*

        Phylum : Chrysophyta
Sub-phylum : Chrysophyceae
          Ordre : Isochrysidales
       Famille : Isochrysidaceae

Comme la plupart des Haptophytes, Isochrysis contient le pigment fucoxanthine, lui donnant sa teinte couleur « or ».

Cette microalgue inclut I. maritima, I. litoralis, and Tisochrysis lutea (anciennement connue comme I. galbana).

La haute teneur en lipides et DHA2 dans T. lutea la rend populaire comme aliment aquacole pour les bivalves, les crustacés et le zooplancton.

Isochrysis galbana (3-6 µm)

Navicula

Phylum (Division) : Chrysophyta
          Sub-phylum : Bacillariophyceae (Diatomaceae)
                    Ordre : Pennales
                 Famille : Naviculaceae

(Référence à l’article « Les huîtres vertes » publié le 1er avril 2022)

                  

           Navicula galoaeiconic (40-70 µm)

                                      A droite, les valves (8-10 µm) ont été « nettoyées »

                                       en éliminant la matière organique  (n’apparaît que

                                                               la structure siliceuse  (ou frustules)
                                                                         

Pavlova*

        Phylum : Haptophyta
Sub-phylum : Pavlovophyceae
          Ordre : Plavovales
       Famille : Pavlovaceae

Cette espèce de microalgue est aussi appelée Monochrysis lutheri.

Elle est caractérisée par un haut contenu en acides gras polyinsaturés, particulièrement en  EPA3 et DHA, qui sont essentiels pour le bon développement des animaux marins.


Pavlova lutheri (dimension cellulaire : 3-6 µm ; x1000)

Rhodomonas*

       Phylum : Cryptophyta (Cryptophyceae)
Sub-phylum : Cryptophyceae
          Ordre : Pyrenomonadales
       Famille : Cryptomonadaceae

Rhodomonas est caractérisé par un chloroplaste rouge, bien que sa taxonomie (classification phylogénique) soit basée aujourd’hui sur des données moléculaires et cellulaires.

Rhodomonas est typiquement trouvé en milieux marins, bien qu’on les rapporte également en eau douce.

C’est une microalgues communément utilisée dans l’aquaculture de plusieurs espèces. Ses cellules varient entre 9 et 40 µm.


  

Vue de face et de profil                         Rhodomonas baltica
                 (Notez les 2 flagelles et le chloroplaste)

* Espèces les plus utilisées en écloseries.
________________________________

1 Capable de synthétiser ses propres aliments à partir de substances inorganiques en utilisant la lumière et l’énergie chimique. C’est le cas des plantes, algues et certaines bactéries.

2 Acide docosahexaenoïc [ 22:6(n-3) ] ou C22H32O2 = acide gras à longue chaîne d’omega-3 (n-3 ou ω3).

3 Acide Eicosapentaenoïc [ 20:5 (n-3) ] ou C20H30O2 = acide gras à longue chaîne d’omega-3 (n-3 ou ω3).

Classé dans : Eau Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot vmqs9yt5 ?

Fil RSS des commentaires de cet article